Parole d’adhérent : Claude Loncle et Loïc François, La Gambille

“Nous avons besoin du soutien et du sens civique des clients”

Claude Loncle, Président du Directoire et Loïc François, Directeur Général de la Biocoop La Gambille
Coopérative, 67 salariés dans les 4 magasins (st-Brieuc centre-ville et Robien, Plérin, Trégueux)

Comment allez-vous ?

“Nous allons bien à cette étape de la crise sanitaire. Nous sommes globalement bien organisés, plus sereins qu’au début, même si bien sûr notre endurance est mise à rude épreuve. Et le déconfinement arrive avec son nouveau lot d’exigences. L’ensemble des équipes s’est mobilisé pour accueillir les clients dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire et le réseau Biocoop s’est organisé pour garantir l’approvisionnement malgré des tensions sur certains produits, la farine par exemple. Tout s’est passé au mieux et les remerciements des clients sont une belle récompense.

Parallèlement, le travail engagé par le Directoire, depuis sa nomination par le Conseil de Surveillance début mars, se poursuit avec une réorganisation qui vise à gagner en efficacité et surtout en cohérence, pour une alimentation biologique de qualité, locale et accessible au plus grand nombre.”

Comment gérer vous la situation ?

“Nous appliquons les préconisations du réseau Biocoop élaborées en lien avec les professionnels du commerce de détail. Cela a permis de mettre en place toutes les mesures de protection aux caisses et dans les magasins. Cela n’a pas été toujours simple car le peu de connaissances sur ce virus rendait difficile l’information pour les salariés et les sociétaires.

Nous avons pu accueillir des producteurs locaux qui nous ont sollicités le temps qu’ils se réorganisent après la fermeture des marchés. Les sociétaires se sont aussi mobilisés en apportant leur soutien à la Banque alimentaire qui collecte régulièrement dans nos quatre magasins. Nous lui reversons également une part de notre marge. Cette entraide est essentielle.”

Quels sont vos besoins ?

“Nous avons besoin du soutien et du sens civique des clients, qu’ils adoptent un comportement respectueux des consignes : port du masque pour parer les risques de rupture occasionnelle de distanciation sociale en magasin dans certains rayons. Nous avons également besoin de leur compréhension car par exemple nous ne pouvons plus accepter les contenants personnels pour les rayons fromagerie ou boucherie. Ils doivent également continuer à utiliser tous les gestes barrières qui sont une garantie pour  leur sécurité et la sécurité des collègues en magasins.”

Quid de l’après ?

“Bien sûr nous ne pouvons prévoir l’ampleur des conséquences économiques de cette crise et ce qu’elles vont entraîner pour les choix alimentaires des consommateurs. Nous souhaitons renforcer les liens avec les sociétaires à travers leur implication dans le Tipi des possibles ou des associations adossées à la Gambille, qui peuvent leur permettre de mener des projets et actions pour la transition écologique et solidaire. Nous savons tous combien ce changement est aujourd’hui indispensable pour notre avenir à tou.te.s et celui de la planète.”

Photo : Claude Loncle, Président du Directoire, Thierry Thibault, Conseil de Surveillance et Loïc François, Directeur Général